Felten-Massinger : Caravana Obscura

22Sep12

Autoportrait double (Bitume II), 28 mars 1996. Oeuvre Caravana Obscura : impression lumineuse directe sur papier inversible couleur, pièce unique 144 x 101 cm.

Christine Felten et Véronique Massinger sont deux photographes belges, associées sous le nom Felten-Massinger depuis 1990.

Condisciples à l’école supérieure des arts de l’image, le 75, à Bruxelles, elles deviennent collègue aux ateliers de la rue Voot, où elles enseignent. C’est le point de départ de leur collaboration. Leur premier projet en binôme est la construction d’une camera oscura géante de 3 x 3 x 2 m dans le cadre de l’exposition collective des centres d’expression et de créativité de la Communauté française de Belgique. Le projet est pédagogique, le résultat ludique. Mais le duo n’en restera pas la.

Caravana Obscura…

Felten et Massinger veulent jeter l’oiseau hors du nid. Et pour aller plus loin, il faut des roues. Elles aménagent une caravane de tourisme, un Flipper de 500 kg en camera obscura roulante. Délesté de son équipenent domestique et peint en noir, l’intérieur de la caravane est désormais une chambre noire dont l’arrière et un des cotés sont percés d’un sténopé d’un diamètre précis d’ 1,407 mm. Un papier photographique, plaqué sur un panneau de 1,20 sur 1,44 m, est placé à l’intérieur. La Caravana Obscura est née.

Un sténopé, grand format, déplaceable et orientable, l’idée tient la route. Mais les premiers essais en noir et blanc manquent de lisibilité, voir d’intérêt. Le tirage positif étant trop complexe pour l’installation, le duo se tourne vers le cibachrome ou Ilfochrome (tirage photographique couleur depuis un film inversible) pour amener le composante couleur manquante.

Caravana Obscura – Felten-Massinger


Ou photographie nomade…

Le début du parcours se fait à domicile, dans le sud de la Belgique, avec l’eau comme sujet de prédilection. Les cours d’eau et canaux du plat pays n’ont plus de secrets pour Felten et Massinger, lorsqu’elles sont invitées à la 26e biennale de São Paulo. C’est donc au Brésil qu’elles poursuivnent leur quête de l’image unique et non reproductible.

Bruxelles, le Canal, 25 juillet 1990. Oeuvre Caravana Obscura : impression lumineuse directe sur papier inversible couleur, pièce unique, 104 x 247 cm

 

Immeubles, hangars et même… caravanes, deviennent leurs terrains de jeu. Des traces de l’homme sur des clichés sur lesquels ce dernier passe totalement inaperçu, bien qu’en réalité présent. Le secret : le temps d’exposition de plusieurs heures qui capture une lumière du jour changeante, enregistre les mouvements du soleil, estompe ses ombres, et évinçant toute référence au passage du temps.   

 

Publicités


No Responses Yet to “Felten-Massinger : Caravana Obscura”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :